Marshall chasse la Paix du Paradis

 

Ce dessin constitue une violente remise en cause du modèle de civilisation occidental et plus particulièrement du modèle américain pour plusieurs raisons.

 D'une part Iouri  Ganfa s'attaque à l'un des principaux symboles de la puissance américaine, le dollar, qui figure ici en première place sur la plaque d'entrée de ce paradis du capitalisme ainsi que sur les ailes du ministre des affaires étrangères, le secrétaire d'Etat américain George Marshall. L'auteur souligne ici avec férocité le véritable culte que les Américains vouent à leur monnaie et à leur système capitaliste. Pour beaucoup d'Américains, ce système est effectivement profondément moral à tel point que la notion de profit et celle de Dieu cohabitent harmonieusement sur le billet vert où figure la formule "in God we trust". Le grand capitalisme dans ce qu'il a de plus sauvage est par ailleurs dénoncé par l'entremise d'une allégorie représentant un gros personnage vêtu d'un costume, portant nœud papillon et chapeau haut de forme spécifique aux milieux bourgeois.

 Ce dessin permet par ailleurs de souligner un autre aspect fondamental de la civilisation américaine qui consiste en un attachement viscéral aux idées développées jadis par les philosophes des Lumières. En effet, Marshall semble progresser dans sa sinistre entreprise sous le couvert des grands idéaux contenus intrinsèquement dans la bannière étoilée dont il se drape. Tout l'intérêt de ce dessin consiste ici à démontrer à quel point les principes de liberté, d'égalité ou encore de sûreté ne sont absolument pas respectés aux USA en dépit de ce qu'affirme la propagande développée par le bloc occidental.

 A témoins divers personnages peu fréquentables qui apparaissent çà et là mêlés aux différents représentants du bloc américain. L'un d'entre eux, un membre du Ku Klux Klan habillé en grande tenue de cérémonie, se dissimule derrière l'épaule de Marshall. Le Klan forme alors une organisation sectaire, puissante et plus ou moins secrète aux USA. Très active dans le Vieux Sud, elle s'appuie sur des théories violemment racistes et s'acharne systématiquement contre les populations noires auxquelles elles dénient tout droit. Le Klan, aux yeux des communistes apparaît donc comme une preuve évidente de l'incapacité du gouvernement américain à instaurer une réelle égalité entre les hommes. Un autre personnage figure en bonne place au milieu de la horde sauvage ; il s'agit d'un représentant de la pègre facilement identifiable à son chapeau et à son arme. Au travers de ce personnage mafieux Ganfa cherche à souligner à quel point la société américaine est une société violente où la sécurité n'apparaît pas comme une préoccupation majeure des autorités et où les milieux politiques et les milieux du grand banditisme sont souvent liés par des intérêts communs.

  Ganfa s'attaque tout particulièrement à la politique extérieure des Etats-Unis en soulignant le fait qu'ils se présentent aux yeux du monde comme les anges de la Paix alors qu'ils préparent activement la guerre. Sur ce dessin, l'attitude et l'accoutrement de l'ange Marshall dénotent une agressivité sans bornes : habillé en tenue de policier, le secrétaire d'Etat brandit vigoureusement sa matraque tout en fustigeant la frêle allégorie de la Paix qu'il somme de quitter les lieux. Derrière lui une véritable horde haineuse constituée par toutes les figures importantes du monde capitaliste de l'époque. Parmi ces figures on identifie assez aisément le président américain Truman en personne armé d'un lance pierres, le premier ministre britannique Winston Churchill soulevant une lourde pierre, le pape Pie XII armé d'un encensoir, le chancelier allemand de la RFA Konrad Adenauer assis derrière une mitrailleuse ou encore le président français Vincent Auriol.

 Ganfa attache par ailleurs une importance toute particulière à l'évocation de la guerre de Corée qui fait alors rage en Asie extrême-orientale depuis 1950. D'un part il associe étroitement le président sud coréen Syngman Rhee au général Mac Arthur à qui le président Truman a confié la mission de repousser les troupes nord-coréennes. D'autre part il évoque clairement sur l'une des affichettes la mise au point par les ingénieurs américains d'armes biologiques avec une formule pour le moins sarcastique : "les saints microbes de la peste et du choléra". En effet, au cours de cette guerre, les Etats-Unis vont être ouvertement accusés par le bloc communiste de tester des armes biologiques sur le territoire nord coréen, ce qui vaudra d'ailleurs au successeur de Mac Arthur le surnom de "Ridgway la peste" après que ce dernier aura été désavoué par le président américain pour avoir proposé l'utilisation de la bombe atomique contre la Chine elle même impliquée dans le conflit.

 En plaçant le secrétaire d'Etat au centre de la scène, Ganfa vise également à dénoncer le plan Marshall mis en place en 1947 dans le but de redresser l'économie des pays européens et d'empêcher la progression du communisme dans ces mêmes pays. A cette date, les USA sont de loin la première puissance financière au monde. Ils possèdent les 2/3 du stock mondial d'or, c'est pourquoi ils entreprennent de distribuer des milliards de dollars sous forme de dons et de prêts à tous les pays qui voudront bien en faire la demande. Aux yeux de Ganfa, cette politique n'a rien de philanthropique, elle s'inscrit pleinement dans une logique de domination à l'égard des pays d'Europe. Quelques mois plus tard le parti communiste français produira une célèbre affiche inspirée par les mêmes conclusions avec pour titre évocateur : "Non la France ne sera pas un pays colonisé ; les Américains en Amérique".

 L'éternelle alliance anglo-américaine est également dénoncée dans ce dessin par la présence d'un lion patibulaire affublé de gants blancs et d'un chapeau aux couleurs de l'Union Jack. La manche rapiécée est probablement là pour évoquer l'affaiblissement de l'Empire britannique qui vient d'accorder l'indépendance aux Indes en 1947. Quant à la laisse tenue par Marshall en personne, elle souligne très clairement la soumission totale de la couronne britannique au grand frère américain avec lequel elle partage les mêmes conceptions philosophiques, politiques et économiques.

 Enfin, la présence à l'arrière plan du dictateur espagnol Francisco Franco seul au pouvoir depuis 1939 est là pour rappeler au lecteur du Krokodil que l'Amérique applique la politique du containment énoncée par Truman sans aucun souci de morale, en soutenant partout où elle le peut les dictatures dès lors que celles-ci optent pour une politique hostile au communisme.

 

11 votes. Moyenne 4.36 sur 5.

Commentaires (4)

1. plutSoollaBaW (site web) 03/11/2012

what is a santoku knife hahahaha..........barusan aja dapet telepon dari PT Megatama,,, denger di sudirman n lt.21, gw dah seneng banget kayaknya bakal dapet job bagus. Untung aja penasaran pengen liat dulu ni perusahaan kayak apa,,, eh malah dapet baca ini,,, thx ya semuanya... GBU all!! ^^ Great opinion!. I think that my opinion is very similar to yours. Maybe google has sent me here by this reason Sick of obtaining low numbers of useless traffic for your website? Well i want to let you know about a new underground tactic which makes me personally $900 each day on 100% AUTOPILOT. I could truthfully be here all day and going into detail but why dont you merely check their website out? There is a great video that explains everything. So if your serious about making hassle-free cash this is the site for you. Auto Traffic Avalanche Not sure who else is claiming it but I can assure you I designed it for the Northwest Flower and Garden Show and it was grown by T & L Nurseries. Let me know where else you saw it. Thanks for posting. GOOOO ROOOONNNNN! looking good! weather especialy looks helpful, with temps reasonable. How many people were in the "virgin" category? What a hoot. Have fun.

2. FEENSIOFE (site web) 07/09/2012

Other factors were considered such as alcohol can unwise it leads to many of the worst withdrawal symptoms. pax vaporizers Remember that medical marijuana dispensary is still Just you will be able to make it easier to quit marijuana use. Recent combination medical therapy has advanced to the point where well short By of method and means individual is now complete. There is no reliable way to wash marijuana use from prosecution or growers on they have had their last smoke.

3. MEARAPOOMIA (site web) 21/08/2012

Hey man, was just browsing by means of the world wide web searching for some information on this and came across your blog. I am very impressed by the info that you just have here. It shows how well you comprehend this. Bookmarked this page for further reading, will come back for more. btw,do you have any suggestions for weight loss options for children?

more info
<br />NEW FASHION store. Original designers collection at low prices!!! 20 % TO 70 % OFF. END OF SEASON SALE!!!

4. muig 13/03/2010

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×