Eclatement de l'URSS

Ce dessin de presse américain signé Bill Day offre une image peu reluisante de la Russie issue de l'effondrement du bloc de l'Est. En effet, si l'Union soviétique a beaucoup perdu de sa superbe lors des révolutions de 1989 qui l'ont privé de toute influence sur les anciennes démocraties populaires d'Europe de l'Est, le coup de grâce lui a été infligé au cours de l'année 1991 quand, incapable de sortir de la crise profonde dans laquelle elle s'était empêtrée, elle fut contrainte d'assister à son propre éclatement en une multitude d'Etats indépendants.

L'allégorie de l'URSS qui prend ici les traits d'une ourse décharnée au regard attristé incarne donc ce qui fut autrefois une superpuissance mais dont la tête (la Russie) n'est désormais plus rattachée qu'au squelette de l'Union soviétique. En effet, des territoires immenses ont proclamé à cette date leur indépendance. En Europe orientale, c'est le cas des pays baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie), de la Biélorussie, de l'Ukraine et de la Moldavie. Dans le Caucase, la Géorgie, l'Arménie et l'Azerbaidjan prennent également la voie de l'autodétermination de même que les républiques d'Asie centrale du Kazakhstan, de l'Ouzbékistan, du Tadjikistan, du Turkménistan et du Kirghizistan.

Comme pour rajouter à l'humiliation, Bill Day affuble le plantigrade d'un collier portant une petite plaque où figure l'inscription NATO (North Atlantic Treaty Organisation). En effet, les révolutions de 1989 et l'éclatement de l'URSS en 1991 posent alors un cas de conscience au bloc occidental car l'Union soviétique ayant implosé, la question d'une éventuelle dissolution de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) se pose alors légitimement.

Cette alliance atlantique, outre les USA et le Canada regroupe depuis 1949 la plupart des pays d'Europe de l'Ouest ainsi que la Grèce et la Turquie. Créée pour parer à une éventuelle agression soviétique en Europe occidentale à la suite du blocus de Berlin de 1948-1949, elle a vu se dresser face à elle à partir de 1955 une organisation similaire associant cette fois-ci l'URSS à l'ensemble des pays d'Europe de l'Est (le Pacte de Varsovie). Or, le basculement à l'Ouest des ex-démocraties populaires et la dissolution du pacte de Varsovie en 1991 engendre un bouleversement géostratégique majeur. A cette date, plusieurs pays de l'ancien bloc communiste (Hongrie, Pologne, République tchèque) quittent officiellement le Pacte de Varsovie avant d'intégrer huit ans plus tard les structures de l'OTAN au plus grand désarroi de la Russie qui considère cet acte au minimum comme une trahison, au pire comme une menace.

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. !!! 24/06/2011

2. pierre 01/11/2010

très bon renseignements

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×